Cutty Sark


Clipper conçu dans le but de remporter la traditionnelle course annuelle, où les meilleurs navires et équipage britanniques rivalisaient pour rapporter au plus vite les premiers fruits de la récolte annuelle de thé d'orient. John Willis, l'armateur , le baptisa Cutty Sark* en souvenir de la sorcière Nannie, héroïne d'un poëme de Robert Burns, représentée sur la figure de proue.

Il effectua sa première traversée en direction de Shangaï en janvier 1870. Pour le trajet de retour, il mit 110 jours à regagner Londres avec son chargement de thé. Lors du second voyage, alors qu'il était bien parti pour battre tous les records, il fit les frais d'une redoutable tempête en plein coeur de l'océan Indien et perdit son gouvernail. En dépit de cela, il parvint à rejoindre le port de Londres après avoir navigué sur 8 000 milles avec un gouvernail de fortune.

Le Cutty Sark connu ensuite plusieurs années d'intense activité sur la légendaire "route du thé". Au lendemain de l'introduction des vapeurs qui pouvaient emprunter le canal de suez, il perdit son avantage et se vit retirer cette liaison en 1877. Il fut alors affecté au transport de la laine depuis l'Australie, empruntant avec succès le cap Horn. En 1895 il fut racheté par un armateur de Lisbonne, rebaptisé Ferreira, pour assurer des voyages transatlantiques. En 1920, il fut revendu à un autre armateur portugais qui le rebaptisa Maria do Amparo. Ce fut un capitaine anglais, Wilfred Dowkman, qui le racheta en 1920 pour le resturer et lui rendre son aspect et son nom d'origine. Entre 1926 et 1948, il servit de bâteau-école au sein de l'armada britannique, et survécu aux bombardements de la seconde guerre mondiale. Depuis 1954, la cutty Sark Preservation Society en a fait un musée naval à Greenwich.

Il est gravement endommagé par un incendie d'origine suspecte le 21 mai 2007 alors qu'il était en cours de restauration. Heureusement, dans le cadre de travaux de rénovation, environ la moitié des éléments d'origine du bateau (les mâts, la majeure partie du plancher supérieur et le gouvernail), ainsi que le mobilier et l'armement étaient stockés à l'abri du sinistre.


Caractéristiques:

Un clipper est un bateau à voile fait pour convoyer le plus vite possible des denrées périssables grâce à des dimensions relativement fines et une voilure importante. Manœuvrables, construits généralement en bois au milieu du XIXème siècle, ils sont progressivement  équipés de structures métalliques résistantes.

Date de construction: 1869

Gréement: 3 mâts carré

Longueur hors tout: 85,4 m

Longueur de la coque: 64,77 m

Maître bau: 11 m

Tirant d'eau: 6,4 m

Voilure: 3000 m2

Vitesse: 18,5 noeuds

Equipage: 28 à 35 personnes


Maquette au 1/90ème :

94 cm de longueur sur 12,25 cm de largeur et 56 cm de la quille à l'extrémité du grand mât

 

 

 

 

2016-01-06 15.18.34

2016-01-06 15.18.34