- En construction

  • 26

    Le Pourquoi Pas

    Le Pourquoi Pas

    Le "Pourquoi pas?" est mis en chantier en 1907 à Saint Malo , d'après les plans de la Scotia. Le père Gautier, architecte et constructeur naval, en dessinera les lignes et réalisera la construction. Tous les matériaux du navire sont prévus pour résister à la rudesse du climat polaire. Il est équipé d'une grande cheminée qui en fait une de ses caractéristiques mais l'amélioration principale tient en une chaudière à double foyer en parfaite adéquation avec le bateau. La proue est consolidée par des tôles de fer et de zinc. Il possède trois laboratoires et une bibliothèque comprenant environ 1500 livres. Petit détail, un tonneau, servant d'abri à la vigie, avec un téléphone qui le relie à la dunette, est installé en tête du grand mât. Au-dessous de la passerelle, fixée contre la timonerie, une plaque de cuivre et d'argent représente le navire dans les océans polaires. Cette pièce est offerte à Charcot pour son intervention lors de la révolte des boxers en Chine: intervenu auprès du ministère de la Marine, par l'intermédiaire d'un membre du Yacht Club de Paris, il a sauvé un missionnaire et ses disciples d'une mort qui semblait inévitable.
  • 7

    Le Tarpon

    Le Tarpon

    Cargo bananier de 6000 Tonnes Destiné au transport de bananes, le TARPON pouvait aussi transporter d’autres fruits et denrées comme la viande et le vin. Ses cales sont d’une capacité de 6360 m3 pour le transport de bananes à une température de 12 °C (4 °C pour les autres fruits). Le transport de la viande est effectué en congélation et occupe 6396 m3 et la cuve à vin 176 m3 Le tarpon a été construit le 30 septembre 1959 par les chantiers Loire Normandie de Nantes. Au cours de son service, il a été affrété par différents armateurs.  D’abord aux mains de la compagnie Fabre SQTM de Marseille, il est vendu en 1977 à la compagnie maritime des Chargeurs Réunis : il sera enfin revendu à la compagnie ARAMAR SCHIPPING CORPORATION et rebaptisé KHALISSKY.   Source : Marine Décor    
  • 23

    Le Normandie

    Le Normandie

    Le Normandie est un paquebot transatlantique de la Compagnie générale transatlantique, construit par les Chantiers de Penhoët à Saint-Nazaire. Le projet de construction voit le jour à la fin des années 1920 dans la continuité des paquebots France, Paris et Île-de-France, en étroite collaboration avec l'État. Les travaux débutent en janvier 1931 à Saint Nazaire, la coque étant alors nommée T6, et visent à donner à la France un navire à la fois grand et rapide. Cependant, à cause de la Grande Dépression, la mise en service du paquebot est repoussée jusqu'en 1935. Lorsqu'il entre finalement en service commercial, le Normandie est le plus grand paquebot au monde. Son voyage inaugural est entouré d'un grand prestige, et après des retouches en 1936, le luxueux paquebot continue sa carrière. Celle-ci est cependant interrompue par la Seconde Guerre mondiale. Le navire est alors désarmé et reste à quai dans le port de New York. Fin 1941, il est réquisitionné par les États-Unis et renommé USS Lafayette, pour être transformé en transport de troupes. Un incendie accidentel se déclare durant les travaux en 1942. Les tonnes d'eau utilisées par les pompiers font chavirer le navire sous l'effet de la marée. Après la guerre, la France refusa de le récupérer. La coque du navire, réduit à l'état d'épave, sera alors démolie en octobre 1946. Malgré la brièveté de sa carrière, le Normandie a laissé une profonde empreinte dans les mentalités à travers le monde. Il est considéré comme un des meilleurs paquebots jamais construits. C'est en effet le seul paquebot français à avoir remporté le Ruban bleu. Ses installations luxueuses ont également été réputées à l'époque, et font qu'il est souvent considéré comme le plus beau et le plus luxueux des paquebots jamais construits. Il fut le symbole de la France des années 1930 et du raffinement à la française. Il apparaît dans plusieurs films et ses éléments décoratifs, démontés et débarqués avant les travaux de transformation, ont été répartis dans plusieurs musées et collections particulières à travers le monde. Copyright Wikipédia  
  • 35

    H.M.S.C Snowberry

    H.M.S.C Snowberry

    Le H.M.S.C. Snowberry était une corvette de la classe Flower, construite à l'origine pour la Royal Navy, mais qui a passé la majeure partie de la guerre au service de la Marine royale canadienne. Elle s'est principalement battue comme escorte de convoi pendant la Seconde Guerre mondiale.